constat-chantier

La réalisation de travaux est souvent source de stress et de conflits. Ainsi, particulier, maître d’œuvre, entrepreneur ou architecte ont tout intérêt à se protéger en faisant constater l’état du chantier avant son commencement.

Le constat de chantier réalisé par un Huissier de Justice permet de protéger chaque partie (maître d’œuvre, maître d’ouvrage, voisins…) et de limiter les recours intempestifs.
En effet, la réalisation d’un constat va permettre d’établir l’état de la voirie, des habitations voisines ou de tout autre élément situé à proximité du chantier avant l’ouverture de ce dernier.

Toutefois, ce n’est pas le seul moment où l’intervention de l’Huissier est importante sur un chantier. Ce dernier peut, en effet, permettre aux justiciables d’obtenir la preuve nécessaire pour poursuivre un artisan ou un entrepreneur malhonnête.

Ainsi, l’Huissier de Justice peut réaliser :

  • Un constat avant travaux,
  • Un constat d’abandon de chantier,
  • Un constat d’avancement de travaux,
  • Un constat de malfaçons.

constat de chantier

Le constat avant travaux

Le constat avant travaux va permettre d’établir un « état des lieux » avant l’ouverture du chantier. L’Huissier de Justice va pouvoir constater par des moyens adaptés, tels que la photo la vidéo ou encore un drone l’état du chantier et de ses abords. Ces constatations peuvent aller du simple constat d’un mur mitoyen à plusieurs kilomètres de voirie. Cela va permettre une protection à de multiples niveaux.

En effet, l’artisan ne pourra voir sa responsabilité mise en cause par des riverains peu scrupuleux voulant obtenir des dommages et intérêts ou une remise en état de dégradations préexistantes.

A contrario, les riverains seront protégés contre d’éventuelles dégradations causées par le chantier (vibrations, chute de gravas…). Le procès-verbal de constat permet ainsi d’établir l’absence d’antériorité des dégradations survenues.

De plus, au-delà du simple aspect juridique la présence de l’Huissier de Justice a également un aspect psychologique car il permet de rassurer les riverains, souvent soucieux de voir un chantier s’ouvrir à coté de leurs habitations.

Bien que le caractère protecteur du constat avant travaux soit évident, il faut savoir qu’il n’est pas le seul constat de chantier utile au maître d’ouvrage.

Le constat d’abandon de chantier

Il n’est pas rare de se retrouver confronté à un artisan ou un entrepreneur qui déserte le chantier sans prévenir mettant alors le maître d’ouvrage dans une position délicate.

Une fois de plus l’Huissier de Justice peut permettre maître d’ouvrage lésé de demander la réparation du préjudice subit en établissant un constat d’abandon de chantier. Ce procès-verbal va permettre d’établir la preuve de l’abandon et de demander des dommages et intérêts au tribunal compétent d’une part et de mandater une autre entreprise d’autre part.

Le constat d’avancement de travaux

La vitesse de réalisation des travaux est souvent une source de conflit entre l’entrepreneur et le maître d’œuvre, ce dernier constatant régulièrement un retard injustifié dans l’avancement du chantier.

Dans les cas d’abus, afin de pouvoir obtenir des pénalités de retard, le maître d’œuvre comme le maître d’ouvrage ont tout intérêt à faire réaliser un procès-verbal de constat d’avancement de travaux. L’Huissier pourra ainsi constater le retard sur les délais prévus et permettre à ces derniers d’être dédommagé.

Le constat de malfaçons

Une fois les travaux terminé les mauvaises surprises peuvent continuer à apparaître. Ainsi des malfaçons peuvent entacher la réception du chantier. Dans ce cas il convient de faire dresser un procès-verbal de constat par Huissier de Justice afin de pouvoir faire jouer la garantie de l’entreprise, l’artisan ou l’entrepreneur indélicat devra donc faire jouer sa garantie décennale ou de parfait achèvement.

L’ETUDE DORINET peut réaliser l’ensemble de vos constats de chantier et vous permettre ainsi d’aborder les travaux de façon sereine.